Philippe Patteyn, Oui et Hop, comédien – théâtre d’improvisation en entreprise, membre du réseau Movae, les spécialistes en Santé et Qualité de Vie au Travail, nous invite à « S’entraîner au changement ! »:

Il est normal que l’on ressente du stress face au changement car il implique de quitter ses habitudes, de se retrouver face à l’inconnu.

Pour accueillir le changement avec un minimum de stress, une solution est de sortir régulièrement de sa zone de confort, d’aller en quelque sorte au devant du changement pour ne plus avoir à le subir.

C’est un peu ce que propose le designer Sean Hart quand il affiche en lettres capitales SOURIRE A L’INCONNU sur les bus lyonnais. Il s’agit d’aller avec enthousiasme vers ce qui nous est inconnu et donc aussi d’aller vers l’autre, d’oser le sourire à cet inconnu dans la rue.sourire
C’est ce que proposent également les cours de pensée créative quand ils vous donnent comme exercices pratiques d’acheter des légumes que vous n’avez jamais consommés pour les cuisiner et les goûter.
Alors, bien sûr, l’inconnu dans la rue ne sera peut-être pas aussi souriant que vous et le chou-fleur violet vous fera peut-être mal au ventre, et vous, vous direz peut-être qu’on n’était pas si mal dans sa zone de confort.

C’est pour cela que j’utilise comme outil l’impro théâtrale. L’impro, c’est écouter les propositions des autres, les accepter et s’y adapter. Vous vous retrouvez donc fatalement dans des rôles inhabituels et dans des situations inédites… et vous vous débrouillez. On débriefe ces rôles et ces situations, on joue d’autres impros analogues pour qu’au final, vous preniez du plaisir dans l’inconnu et que cela vous fasse rire.

Sean Hart propose de sourire à l’inconnu.

Philippe Patteyn / Oui et Hop vous propose de rire avec lui.

Share