comment-enchainer-repas-affaires-sans-prendre-poids-f

Manger n’est pas qu’une nécessité vitale, d’ordre individuel, permettant chaque jour de puiser dans une alimentation diversifiée les nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.

C’est aussi, et de façon intimement mêlée, un acte collectif par lequel un groupe d’individus se retrouve en situation de partage : partage d’évènements, d’idées, de valeurs, de représentations, bref, un temps social qui va bien au-delà du simple partage du pain.

L’actualité nous donne régulièrement des démonstrations de l’importance de cette dimension sociale du repas, comme tout dernièrement, l’initiative de restaurateurs italiens proposant de reverser à la Croix-Rouge une part de leurs bénéfices pour toute consommation de pâtes « à la façon d’Amatrice » en signe de solidarité avec les victimes du tremblement de terre de la cité du même nom. Ce plat de pâtes constitue ici un bel exemple d’expression identitaire, une forme de résistance face à ce drame et au sentiment de disparition qu’il a généré.

A l’échelle du monde du travail et de l’entreprise, la fonction sociale du partage alimentaire, qu’il se situe sur le temps d’un repas ou hors repas, ne doit pas être sous-estimée mais au contraire reconnue, valorisée, encouragée. Pourquoi ?

Sous une apparente futilité aux yeux de certains, la question alimentaire en entreprise est porteuse d’enjeux tels que la convivialité, la création et le renforcement de lien social, de cohésion d’équipes, de confiance entre collaborateurs, qui ont un impact direct sur la santé de l’entreprise et de ses salariés. Il n’est donc pas surprenant de voir de nos jours s’intensifier l’activité autour du « manger ensemble » en entreprise, très liée en France au « bien manger », dans une perspective de bienveillance et de bien-être, à la fois individuelle et collective, évidemment associée à la notion de performance.

Prenons le temps de repenser les pratiques alimentaires en entreprise : quoi, quand, où et comment manger, pour se sentir bien et resserrer le lien social.

C’est ce que vous propose Marie-Françoise Klucker, Diététicienne-Nutritionniste, membre du réseau Movae, les spécialistes en Santé et Qualité de Vie au Travail au travers d’ateliers innovants et de formactions Nutrition – Qualité de Vie au Travail.

Auteur : MF Klucker.