Le climat social est un indicateur qui permet de mesurer la bonne santé sociale et humaine d’une entreprise. Un bon climat de travail est un facteur déterminant de motivation des salariés, c’est un atout pour la qualité de vie au travail et la productivité. En revanche, un mauvais climat social a un réel impact sur la performance de l’entreprise. Selon une étude réalisée par l’institut OpinionWay pour Monster, plus de 40% des salariés envisageraient de changer d’emploi en cas de mauvaise ambiance au travail.

Quelles sont les conséquences d’un climat social délétère ? Conflit, absentéisme, turn-over… sont des symptômes d’une dégradation du climat social.

Des problèmes de communication interne

La communication interne facilite la gestion quotidienne de l’entreprise, permet la transmission des informations à tous les niveaux de l’organisation pour une gestion cohérente et pérenne.

Un mauvais climat social génère une atmosphère pesante, et ne motive pas les salariés à communiquer et à s’investir. Ceci témoigne d’un profond malaise au sein de l’entreprise et perturbe la communication interne. Hors, une entreprise peut difficilement fonctionner si la communication horizontale ou verticale n’est pas effective.

Par ailleurs, une mauvaise ambiance est source de conflit entre les salariés ou avec la hiérarchie. Ce qui n’est pas favorable à une bonne image et risque de se ressentir à l’extérieur de l’entreprise et sur la marque employeur.

Baisse de la motivation des salariés

La démotivation au travail est l’une des conséquences d’un mauvais climat social. L’entreprise est un lieu où il est indispensable de pouvoir réaliser ses objectifs de performance pour s’épanouir dans son travail.

Dès que les collaborateurs évoluent dans une ambiance négative, avec des relations tendues avec la hiérarchie ou les collègues, ils vont éprouver des difficultés qui affectent la qualité de vie au travail et leur engagement.

Cette démotivation générale peut mettre l’entreprise en péril !

Augmentation de l’absentéisme

L’ambiance de travail, les relations avec le management ou la conciliation des temps professionnels et privé sont des éléments importants dans la qualité de vie au travail et la motivation des salariés.

Si ces conditions sont dégradées, l’entreprise peut constater une augmentation du taux d’absentéisme. La hausse de cet indicateur doit constituer un signal d’alerte, c’est en effet un révélateur de l’état de santé des salariés qui manifestent leur mal-être dû à un mauvais climat social.

De plus, l’absentéisme génère des désorganisations et des dysfonctionnements. Il conduit à répartir autrement la charge de travail et à solliciter les salariés présents, ce qui aura forcément un impact sur la productivité et la performance de l’entreprise.

Un turnover élevé

Plus alarmant que l’absentéisme, le turnover désigne le renouvellement des salariés dû à des départs. C’est un indicateur important qui traduit le climat de travail au sein d’une entreprise.

Un taux élevé s’explique en principe par un mauvais climat social, qui conduit les salariés à chercher un autre emploi. Ce malaise social doit vite être enrayé, car le turnover a un coût significatif pour l’entreprise qui doit pallier à ces départs avec le recrutement et la formation de nouveaux collaborateurs.

Pour fidéliser ses salariés, l’entreprise doit développer les facteurs de motivation au travail qui sont :

  • Le bien-être des salariés
  • La politique d’évolution au sein de l’entreprise
  • Le management de qualité
  • L’équilibre vie professionnelle, vie privée.
  • La rémunération

Comment améliorer le mauvais climat social de votre entreprise ?

Le niveau de satisfaction des salariés vis-à-vis de leur emploi influence fortement le climat social. Cette satisfaction peut se manifester par des éléments tels que : une bonne répartition de la charge de travail, le sentiment de reconnaissance, une bonne gestion du stress, l’écoute et le dialogue au sein des équipes …

Un mauvais climat social doit donc faire l’objet d’une profonde réflexion qui conduira à la mise en œuvre d’un plan d’actions pour :

  • Être à l’écoute des collaborateurs
  • Répondre aux problématiques des collaborateurs
  • Faire évoluer l’organisation du travail

Movae vous accompagne dans l’amélioration du climat social de votre entreprise en réalisant un diagnostic qualité de vie au travail. Ce diagnostic permettra d’identifier les dysfonctionnements, ainsi que les sources d’insatisfaction des salariés.

Consultez-nous dès maintenant !