Selon un sondage des Editions Tissot (1) réalisé par OpinionWay, 51 % des salariés seraient prêts à changer d’entreprise. La fidélisation des salariés est donc un enjeu majeur pour les dirigeants d’entreprise et les managers. Si la rémunération est une source de motivation au travail, c’est loin d’être la seule pour développer la marque employeur. Mieux vaut avoir des salariés heureux qui s’investissent et sont plus productifs, que des salariés en mal-être.

La perte d’un salarié a aussi des impacts négatifs :

  • Désorganisation et démotivation dans l’équipe.
  • Perte de compétences pour l’entreprise.
  • Coût financier dû au recrutement et à la baisse de productivité.

 Pour fidéliser les talents, l’entreprise doit créer un environnent favorable : des conditions de travail motivantes, de bonnes pratiques managériales, et une politique de fidélisation des jeunes générations.

Instaurer un climat de travail propice à la fidélisation des salariés

Le turnover et l’absentéisme coûte cher à l’entreprise. Favoriser un cadre de travail confortable stimule la productivité et le bien-être des salariés.

La qualité de vie au travail n’est plus un effet de mode. Postes de travail confortables et ergonomiques, outils de travail modernes, salle de repos, conciergerie, séminaire d’entreprise sont des atouts pour fidéliser les salariés.

De plus un bon climat de travail renforce l’esprit d’équipe, contribue à une ambiance saine, et à la performance de l’entreprise.

Développez un management stimulant

70 % des démissions sont dues à une mauvaise relation avec le manager. Un des enjeux d’un bon manager est d’entretenir la motivation de son équipe.

Pour être stimulés, les salariés ont besoin de se sentir impliqués dans des missions qui ont du sens, qui valorisent leur savoir-faire. Le rôle du management est d’aider les salariés à s’épanouir dans leur travail, et à contribuer au développement de leurs compétences.

Communication, écoute et valorisation sont des clés dans la fidélisation des salariés. Un salarié félicité et reconnu dans son travail envisage rarement de quitter son entreprise.

Traitez vos collaborateurs comme des clients

La fidélisation des salariés commence par un principe simple : vos salariés doivent être traités comme les clients de votre entreprise. Vous devez être à leur écoute, comprendre leurs besoins et leurs motivations.

Comment identifier les besoins de vos salariés ? Avec un sondage leur permettant d’exprimer leurs objectifs professionnels (carrière, rémunération, équilibre vie privé/vie professionnelle), et leur avis sur l’organisation au sein de l’entreprise (bien-être au travail, management).

L’analyse de ce sondage vous apportera des pistes d’amélioration à explorer pour satisfaire vos salariés. Comme pour vos clients, vous pourrez plus facilement répondre à leurs attentes et les fidéliser.

Fidéliser les jeunes salariés

Fidéliser les salariés de la génération Y (nés entre 1980 et 1995) est une tâche difficile. Cette génération reste en moyenne 3 ans dans la même entreprise. Ces changements fréquents sont souvent considérés comme un manque d’engagement par l’entreprise, alors qu’en réalité, c’est la relation au travail des jeunes générations qui a changé.

Pour attirer les candidats, les entreprises doivent donc évoluer, et s’adapter à cette évolution. Gérer la fidélisation des salariés des générations Y et Z est une priorité pour gagner en flexibilité car ces salariés ultra connectés constituent un réel atout pour les entreprises qui veulent être innovante,  connectée, agile et en croissance.

Comment fidéliser les générations Y et Z ?

Pour attirer, recruter, et fidéliser les jeunes salariés, l’entreprise doit comprendre leurs aspirations :

  • Valorisation de leurs compétences : besoin de reconnaissance et de feed back de la part de leur manager.
  • Travail en mode projets : besoin d’objectifs à court terme.
  • Un quotidien varié : besoin de nouveauté et de vivre des expériences.
  • Des conditions de travail flexibles et une ambiance de travail positive.
  • Des équipements de travail modernes : génération connectée et digital native.
  • Des perspectives d’évolution : recherche d’épanouissement et de développement personnel.

Pour en savoir plus sur l’attraction, l’intégration et la fidélisation des jeunes salariés, découvrez l’infographie (2) du Le Club des Lauréats Great Place to Work® sur l’attraction, l’intégration et la fidélisation des jeunes salariés.

Mettre en place une politique de fidélisation des salariés consiste à mettre les attentes et les besoins des salariés au centre des préoccupations de l’entreprise pour créer un environnement permettant de satisfaire les salariés.

Movae vous accompagne dans la fidélisation des salariés de votre entreprise en réalisant un diagnostic qualité de vie au travail. Ce diagnostic permettra d’identifier les valeurs ajoutées de votre entreprise, les dysfonctionnements, les sources d’insatisfaction des salariés. Il s’agit de donner la possibilité à vos équipes de s’exprimer, d’être force de propositions. A partir de cette première étape, Movae vous propose ensuite un plan d’actions adapté, avec des indicateurs de mesure, puis l’accompagnement à la mise en place et enfin l’évaluation des actions déployées.